Cuisine ergornomique: Les solutions de Snaidero
Rechercher
croupier cuisine design équipée

ERGONOMIE DANS LA CUISINE

Cuisine ergonomique

Des cuisines modulaires, à votre service

L’idée de confort domestique est autant liée à celle du bien-être physico-sensoriel qu’au bien-être de type émotif et physiologique, sans oublier le plaisir de vivre dans sa propre maison au quotidien. On entend ici par confort le fait de pouvoir gérer facilement et intelligemment ses différents espaces de vie dont la cuisine. Le point de départ d’un projet bien mené est surement la volonté de répondre à une organisation rationnelle des espaces, en les aménageant de sorte à éviter des mouvements trop fatigants ou peu naturels et  en faisant en sorte de rendre la préparation des plats et le nettoyage de la cuisine beaucoup plus simples.

Qu’est ce que l’ergonomie?

L’ergonomie se charge d’analyser le corps humain lorsqu’il est en relation avec les objets qu’il utilise et avec les lieux de vie et de travail du quotidien. L’objectif de cette étude est d’optimiser chacun de nos mouvements et d’éviter des postures peu naturelles ou risquées pour la personne. La cuisine est d’ailleurs une des pièces de la maison ou l’approche ergonomique s’avère la plus nécessaire : elle garantie une meilleure exploitation des différentes ressources et des déplacements plus fluides dans l’espace, selon les exigences et les habitudes propres à chacun. En somme, une approche sur mesure. Avez déjà pensé que vous passiez de la table à manger à la cuisine plus de 30 fois par jour? Que vous ouvriez et fermiez les tiroirs, les étagères et les portes plus de 80 fois par jour? Que vous accomplissiez plus de 50 actions par jour sur le plan de travail et dans l’évier, comme hacher du persil, rincer de la salade, ou préparer le dessert?

 skyline cucine moderne 

Qu’est ce qui rend une cuisine vraiment ergonomique?

Le “TRIANGLE DE TRAVAIL” est un principe de base pour l’organisation et la disposition des meubles dans la cuisine. Dans cet espace, s’articulent les trois principales activités, à savoir la préparation des plats, le nettoyage et la cuisson. Il est donc important dans une cuisine de tout avoir à portée de main et de pouvoir se déplacer aussi librement et facilement qu’on le souhaite, sans se fatiguer. Une des règles les plus simples à suivre veut que l’on rapproche la ZONE DE CONSERVATION (qui comprend le réfrigérateur et le stockage des aliments), la ZONE DE NETTOYAGE (c’est-à-dire l’évier et le lave-vaisselle) et la ZONE DE CUISSON (avec les plaques de cuisson), de manière à former un triangle de petites dimensions. Pour une disposition optimale, les trois zones d’activités doivent donc être les 3 piliers d’aménagement du plan de travail. Si l’on devait créer une ligne imaginaire entre l’évier, le frigo et le plan de cuisine, celle-ci ne dépasserait pas les 6 mètres, bien que chaque coté du triangle puisse varier selon les dimensions et la forme de la pièce. Dans la mesure du possible, il serait toutefois convenable que la distance entre chaque zone soit d’au moins 90 cm. Des intervalles excessifs risquent de vous faire dépenser de l’énergie pour rien puisque cela vous conduirait à vous déplacer sans cesse d’un endroit à l’autre de la cuisine. Si à l’inverse les trois points d’activités sont trop proches, vous risquez d’être gêné et incommodé par votre travail.

Votre future cuisine Snaidero peut être divisée en différents espaces. Le premier est destiné à la conservation des aliments, qui doit inclure le réfrigérateur et dans l’idéal quelques blocs de rangement et une surface de préparation pour les aliments. Arrive ensuite la zone de cuisson qui doit prévoir un four, des plaques de cuisson ainsi qu’une surface ou poser les plats brulants. Enfin, l’espace de l’évier doit également comprendre un endroit ou poser et ranger les plats une fois lavés. L’espace de travail le plus important d’une cuisine se trouve entre l’évier et la zone de cuisson puisque c’est ici que se passe la plupart des activités. Il est important de localiser la principale zone de préparation des plats entre ces deux point, puisqu’elle doit constituer la surface de travail continue la plus vaste et la plus robuste et durable possible de manière à pouvoir y poser n’importe quel plat.

Voici quelques uns de nos conseils pour ne pas se tromper…

Même si les dimensions de la zone triangulaire varient en fonction de la grandeur et de la forme de la cuisine, voici plusieurs de nos principes fondamentaux qui peuvent vous éclairer.

1. Etant donné que les installations pour l’eau sont les plus couteuses, commencez par concevoir votre nouvelle cuisine en partant de l’emplacement actuel de l’évier. Placez le lave-vaisselle le plus près possible de l’évier: de cette façon, l’installation des conduites d’eau sera plus facile.

2. Disposez le plan de travail à coté du frigo afin de pouvoir prendre et reposer les aliments plus rapidement et d’éviter de laisser la porte du frigo trop longtemps ouverte.

3. Les plaques de cuisson doivent être installées le long du paroi externe de sorte que l’installation du système de ventilation soit plus commode. Sinon, dans le cas ou les appareils électroménagers de cuisson sont encastrés dans l’ilot central, installez une hotte d’aspiration suspendue.

4. Calculez l’espace nécessaire pour ouvrir les portes des appareils électroménager. Les lave-vaisselles et réfrigérateurs demandent en effet plus d’espace pour être remplis et vidés, et nécessitent pour cela d’être en position frontale ou latérale.

Habituellement, l'on distingue cinq types fondamentaux de cuisine, en fonction de la disposition des éléments :

1. CUISINES LINEAIRES, sur une seule paroi ;
2. CUISINES EN L, à savoir positionnées sur deux parois contiguës ;
3. CUISINES OUVERTES AVEC ÎLOT;
4. CUISINE EN U: LE CHOIX DE LA PENINSULE;